top of page

311

Putaclic ou foules sentimentales?

Été 2024

Christophe BERTI

La nécessaire éducation aux médias

Mais pour un “putaclic”, il faut qu’il y ait… une pute (désolé de la vulgarité) et un clic. Autrement dit qu’il y ait un média putassier qui propose à ses internautes ce genre de contenus, mais il faut que l’internaute, aussi, décide de cliquer…

Auteur

Titre du texte

Quand en 1993, Alain Souchon dénonce dans sa chanson Foule sentimentale devenue célèbre, le vide produit par la société de consommation, espère-t-il une prise de conscience collective? 

Éditos

Nouvelles

Auteur

Titre du texte

En ce moment même où j’inscris ces mots tout en écoutant en boucle Alain Souchon, là-bas, sur une toile gigantesque, les réactions foisonnent sur les réseaux non-sociaux. En manque de social.

Auteur

Titre du texte

Elle aimerait pouvoir en faire un exposé rationnel, en donner un récit chirurgical, de l’état initial à la situation finale. Ça serait simple si tout pouvait s’expliquer, et qu’on pouvait trancher. Un début. 

Auteur

Titre du texte

“De toute façon, les algorithmes, personne n’y comprend rien…”. Voilà qu’Amaury prononçait enfin cette phrase à voix haute. Il parlait à Valérie, son assistante sociale, qui l’observait perplexe en attendant une chute.

Auteur

Titre du texte

Un couple de trentenaires partage une bouteille de champagne en terrasse d’un café. Ce matin, ils ont vidé leur compte de la centaine d’euros qu’il leur restait et ont mis d’élégants vêtements, un peu défraichis, vestiges de leur ancienne vie.

Auteur

Titre du texte

— Dis Papa, c’est encore loin la mer?

— Ne l’entends-tu pas? Ne la sens-tu pas? Elle est toute proche.

— Je suis fatiguée. J’ai de la glace dans les os. Nous marchons.

Auteur

Titre du texte

Avant que vous n’entamiez ce récit, je voudrais vous préciser qu’il a été relu par une sensitivity reader, ci-après dénommée SR. 

Auteur

Titre du texte

Peut-être était-ce parce qu’aucun flocon n’avait daigné tomber sur la capitale depuis le mois de janvier de l’année dernière que je me suis mis à lire Retour dans la neige de Robert Walser, ce bon vieux Robert qui venait toujours me secourir en cas de déprime. 

Auteur

Titre du texte

Le nez pointé sur le problème (à régler; avant de partir), Victor porte une main expéditive à la vanne du radiateur sans arrêter de s’essuyer. Le borborygme plombier cesse. 

Auteur

Titre du texte

Des cheveux bruns et courts simplement rabattus sur la droite d’un coup de peigne, visiblement nonchalant, encadrent un visage carré et des yeux marron rieurs qui soulignent un sourire sincère. 

Auteur

Titre du texte

Trois mots tapés sur un clavier, dans un moteur de recherche, depuis mon compte Instagram. J’ai choisi Pierre parce que c’est le prénom de mon ex, chef parce que c’est le métier de mon ex, Miami parce que j’habite cette ville où il ne vit plus.

Auteur

Titre du texte

Ce qu’il s’apprêtait à faire, à cette heure avancée de la nuit, ne rendrait pas le monde meilleur. Pas bien pire non plus, cependant, pensa-t-il par un de ces haussements d’épaules de l’âme dont il était coutumier. 

Auteur

Titre du texte

Elle avait tout juste cinquante ans, le regard franc, la crinière léonine, une foultitude d’amants. Elle avait un corps élastique encore, une voix d’airain, de jolis seins coquins, une svelte descente de reins, un visage lisse et des fringues plein les armoires, son cœur pourtant était aux abonnés absents.

Auteur

Titre du texte

Tu as crié Non!

J’ai répondu, c’est comme tu veux, chacun est libre.

Et j’ai remis mon pantalon.

Auteur

Titre du texte

Bonjour. Je m’appelle Vladina. Merci de m’accueillir dans votre cercle des accros anonymes. Je voudrais vous livrer mon témoignage.

Auteur

Titre du texte

Yan a une conception déroutante des prémices de la vie sur terre. Au début, son récit colle à peu près aux connaissances scientifiques actuelles: dans une soupe primitive d’atomes, des accrochages forment des molécules de plus en plus complexes, parmi elles certaines chaînes de carbone s’assemblent et arrivent à se reproduire, elles sont devenues vivantes. 

Auteur

Titre du texte

Était-elle déjà réveillée ou se trouvait-elle plongée dans une répétition des divers songes de la nuit qui s’achevait? Viridiana lança sa main gauche vers Cinco Esquinas, le livre de Vargas Llosa resté entrouvert sous la couette. 

Auteur

Titre du texte

Jiddu Krishnamurti, avec sa sagesse infinie, posa un regard bienveillant sur moi, comme s’il reconnaissait en moi un compagnon de voyage sur le chemin de la connaissance de soi. Nos échanges, bien que fugaces dans le temps, résonnèrent dans mon cœur longtemps après que le rêve eut pris fin, laissant derrière moi une empreinte indélébile d’inspiration et de compréhension. 

Auteur

Titre du texte

Depuis peu, Anne-Cécile est entrée en retraite; non qu’il s’agisse du terme cynégétique qui signifie qu’il faut rappeler ses chiens et les faire retirer. Il n’est pas question non plus de retraite spirituelle, d’une pause de quelques jours à l’écart de ce qui fait le quotidien, dans un endroit beau et reposant pour se retrouver et ralentir le rythme

Auteur

Titre du texte

Les dauphins sont à nouveau au rendez-vous.

Y a-t-il au monde quelque chose de plus libre?

Ils donnent l’impression de faire partie de la mer, d’être la mer.

Auteur

Titre du texte

— Oh la la! La vie en gris, je pourrais en parler tout un bout, Billy! Sans déconner, ce poivre et sel qu’on nous propose, t’as vu la tronche, Billy? On dirait un pelage de rat d’égout, un bien gros, bien gras. 

Auteur

Titre du texte

Ce soir-là, la réunion du Cercle s’est tirée en longueur, avec les éternels intervenants qui s’écoutent parler et les coupeurs de cheveux en quatre, comme il y en a tant parmi nos affiliés.

Auteur

Titre du texte

J’y ai repensé ce matin, en lisant les nouvelles sur mon ordinateur portable. Couchée avec les poules et réveillée avec les coqs, je le fais dans mon lit. Mon café que j’aurai préparé dans une main, mon ordi que j’aurai été chercher sur ma table de travail sur mes genoux, je me connecte aux journaux électroniques auprès desquels je m’informe. 

Auteur

Titre du texte

Alors que je descends déjeuner, je trouve Myriam plongée dans une vaporeuse infusion de rooibos.

— Les filles dorment encore?

— Elles sont à Bruxelles.

— Déjà? Elles vont devoir attendre plusieurs heures, c’est ridicule! Qu’est-ce qui les motive?

Auteur

Titre du texte

Les petites lampes solaires s’allumèrent les unes après les autres, jetant çà et là leurs lueurs orangées qui vibraient comme des feux-follets et se reflétaient dans l’eau.

Auteur

Titre du texte

J’ignorais, lorsque je dansais sur ce tube, que ce serait là le but de ma vie: taper sur des touches. Autrefois, je voulais me taper des filles aux jambes de trois kilomètres, comme le disait un de mes copains turcs. 

Auteur

Titre du texte

Je nous vois peuple des nuques pliées je nous vois je nous fais cibles de nos propres yeux, je nous vois en nos mondes, ici, là et là, ici en quelconque seconde où glisse l’index, souvent l’index parfois le majeur quand fatigue le doigt inquisiteur

Auteur

Titre du texte

T’es là. Assis devant ton ordi. Tu lis. Enfin, tu cliques plutôt. Tu scrolles. Sérieusement, t’as rien d’autre à faire? Tu pourrais passer l’aspirateur; c’est jamais trop propre un logement. 

Auteur

Titre du texte

Le zoom sur la corniche est hallucinant. Le grain du film. Cette netteté. On distingue la fissure dans la brique, le vermoulu du métal, un dégradé de couleurs glauques, la goutte d’eau en suspension, rutilante, le bourdon qui…

Auteur

Titre du texte

Le miroir lui renvoyait son reflet à la perfection. C’était bien lui. Trait pour trait. Sans fard. Sans concession. Cette image ne plaisait pas à l’écrivain. Il s’observait avec acuité et intensité.

Auteur

Titre du texte

Mon réveil a sonné trois fois avant que je me lève. Entre chaque sonnerie, je me suis répété les injonctions du jour. Toujours les mêmes… Ne pas rester en pyjama toute la matinée. 


Images

15 photos page.jpg

Auteur

Titre du projet

15 photos page.jpg

Auteur

Titre du projet

15 photos page.jpg

Auteur

Titre du projet

15 photos page.jpg

Auteur

Titre du projet

Varia

Gerardo FERRO

Orgies, muses et romans posthumes

Il y a dans les romans posthumes une forte odeur d’absence. Ils sont habités par le vide de la mort. Que ce soit parce qu’ils sont restés inachevés au moment du décès de leur auteur, ou parce que l’auteur a choisi de les laisser dans le dossier des tentatives échouées. Dans les deux cas, au moment de la mort, ils doivent être achevés (éditer les inachevés est une façon de les terminer), se rapprocher du roman initialement souhaité, mais inexistant. C’est-à-dire, créer une fiction qui complète le fictif.

15 photos page.jpg

Arnaud GAROUX

COI-EU

En voulant me connecter à mon espace santé, on me demande de rentrer un code de validation envoyé à mon adresse mail. Un Chat Bot apparaît en bas, à droite.

15 photos page.jpg

Elie RAMANANKAVANA

Mauvaise nouvelle

Très mauvaise nouvelle aujourd’hui. Malheur tamponné au sceau de la République que m’a donné ce gendarme de la gendarmerie nationale fusilleur de paix au sortir du lit.

15 photos page.jpg
bottom of page